Blanc d’Os de MALFI Ronald, une déception criante

MALFI Ronald Blanc d'Os

Un titre accrocheur, une présentation flatteuse, ….quelques instants ont suffi pour me séduire et je me suis donc précipité pour découvrir cet auteur américain, que je ne connaissais pas.

Eric 15 octobre 2021

Blanc d’Os (2017) MALFI Ronald. Traduit de l’américain par CHAINAS Antoine

Paris. 2021. Edition Le Seuil, Le Seuil Cadre Noir, 364 p.

Présentation de Blanc d’Os de MALFI Ronald par l’éditeur :

Chaque année en Alaska, plus de deux mille personnes sont déclarées disparues, soit plus du double de la moyenne nationale.

Perdue dans les bois, la petite ville de Dread’s Hand n’apparaît sur aucune carte. Quand un charnier y est découvert, faisant les gros titres des journaux, le sang de Paul se fige : c’est le dernier endroit où son frère jumeau a été localisé avant de disparaître, il y a un an.

Tandis que les premiers corps sont exhumés, Paul s’envole pour l’Alaska et s’installe dans l’unique pension de la ville. Mais à Dread’s Hand, le mystère s’épaissit, le silence est loi et les superstitions anciennes pèsent comme un tombeau. On raconte qu’une présence obscure rôde dans l’ombre de la forêt. Décidé à retrouver la trace de Danny, Paul va apprendre à ses dépens que certains secrets ne devraient jamais être déterrés…

Bijou de suspense et d’angoisse, Blanc d’os est, en milieu hostile, une aventure humaine poignante.

Mon avis sur le roman de MALFI Ronald : Blanc d’Os (Octobre 2021)

L’intrigue aurait pu être palpitante… Vous avez déjà compris, que mon avis est plus que mitigé. Un homme, inquiet de la disparition de son frère un an et demi plus tôt, apprend qu’un tueur en série a avoué le meurtre de plusieurs inconnus dans le village même où son frère a été vu pour la dernière fois : Dread’s Hand.

Perdu en Alaska ce village effraie et cache de terribles secrets à moins que ce ne soit de terrifiantes légendes. Toujours est-il que lorsque Paul arrive dans ce trou perdu, il sait que l’enquête ne sera pas simple et pas nécessairement en accord avec les autorités locales. On avance peu à peu dans une intrigue, dont on devine aisément l’issue. Je ne vais pas vous révéler quoi que ce soit, mais peut-être est-ce moi, peut-être l’auteur, toujours est-il que je ne suis pas rentré dans ce roman, qui me laisse perplexe et surtout déçu. Attention, l’écriture est soignée et limpide, mais les rebondissements parfois trop évidents parfois trop obscurs…. Un vrai goût de déception donc pour ce blanc d’os….

Et vous, quel est le dernier livre dont vous avez été déçu ?

Restons en contact

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *