Camilla GREBE, L’archipel des Larmes, un thriller suédois passionnant

Un nouveau coup de cœur (j’ai l’impression que mes choix sont les bons depuis quelques mois …) que je prends plaisir à partager avec vous.

 

L’Archipel des Lärmes 2019 GREBE Camilla. Traduit du suédois par POSTEL Anna

Paris. 2020. Editions Calmann Lévy. Coll. Noir. 461 p.

 

Présentation de l’éditeur de l’Archipel des Lärmes

Une nuit de février 1944 à Stockholm, une prostituée est retrouvée morte, clouée au sol, par Elsie, l’une des premières femmes à être entrée dans la police suédoise.

Trente ans plus tard, une autre femme est assassinée dans la même banlieue endormie. La mise en scène est identique – le viol, le cadavre, les clous. Britt Marie tente de mener l’enquête en dépit des difficultés qu’elle rencontre dans un milieu d’hommes.

Malgré cela, le meurtrier récidive dans les années 80 et c’est Hanne en tant que profileuse, qui va participer à la chasse à l’homme.

Lorsque, de nos jours, une nouvelle victime similaire est découverte sous un parking en cours de démolition, l’affaire est confiée à Malin, jeune policière de Stockholm bien décidée à ce que la série de meurtres s’achève là. Mais pour toutes ces femmes flics liées par ce terrible tueur en série, les conséquences de cette traque pourraient s’avérer dévastatrices.

L’Archipel des larmes, magistralement construit, nous fait traverser les décennies suédoises en compagnie de femmes hors du commun, avides de justice, et déterminées à arrêter ce monstre.

Camilla Grebe est l’auteure d’Un cri sous la glace, paru en 2017 aux éditions Calmann-Lévy, devenu un phénomène mondial. Le Journal de ma disparition, son deuxième roman, a remporté l’immense Glass Key Award, récompensant le meilleur polar scandinave, ainsi que le Prix des lecteurs du Livre de Poche 2019. L’Archipel des larmes vient tout juste de remporter le Prix du meilleur polar suédois 2019.

Camilla Grebe, l'auteure d'un roman passionnant
Camilla Grebe, l’auteure d’un roman passionnant

Mon avis (Avril 2020)sur le roman de Camilla Grebe :

 

Le hasard fait parfois bien les choses. Après plusieurs semaines de confinement, je me retrouvais sans livres et pour une fois, hop au supermarché, je me retrouve devant trois quatre livres, et donc je choisis celui de Camilla Grebe. Quelques jours après me revoilà pour vous le dire haut et fort : Attention chef d’œuvre à lire absolument.

L’écriture directe et punchy de l’auteure (bravo à la traductrice) participe à cette réussite mais la construction du roman est déjà en soi originale. Je vous le résume très brièvement mais promis, vous n’aurez aucune révélation. Un premier meurtre dans les années 1940, puis de nouveau dans les années 1970, puis dans les années 1980 et enfin aujourd’hui. C’est donc un récit chronologique (et franchement, quel plaisir de ne pas tomber pour une fois dans ses sempiternelles retours en arrière). Des meurtres à 4 périodes différentes avec le même modus operandi…on s’interroge …Un tueur en série de plus de100 ans … Mais surtout 4 enquêtrices différentes. Une approche différente avec des personnalités denses et riches. Et bien évidemment, Camilla Grebe nous décrit la vie de ses femmes, parfois leurs rêves déçus, parfois leur vie idyllique , …. C’est non seulement une traque suédoise mais un beau panorama de la condition de la femme dans la société scandinave. Et nous n’avons pas à nous enorgueillir en France. Alors certes, l’auteure   sait appuyer là ou ça fait mal, et même si d’immenses progrès sont venus améliorer la condition féminine, nous sommes loin de pouvoir parler d’égalité. Je vous laisse imaginer ce qui peut en être dit.

Dans tous les cas, je n’ai pas réussi à lâcher ce roman qui est vraiment un coup de cœur à tel point que je vais de ce pas noter les précédents romans de cet auteure pour les commander et les dévorer. Un véritable coup de cœur….

« Je crois que toutes les relations sont fondées sur le désir sexuel. Bien sûr, personne n’ose l’admettre. «

Et vous, l’avez-vous lu ? Et quel est votre jugement sur ce livre ?

 

Restons en contact