Catégorie : Pour le plaisir ou pas

 

Avec l’Avantage de l’âge, j’ai décidé de vous faire pénétrer mon âme torturée, non pas pour vous la faire comprendre mais juste pour nouer le dialogue. Rien n’est tout noir ni tout blanc, et pourtant, je suis le premier à dire qu’il faut se méfier comme de la peste de ces nuances de gris. C’est en général ce que l’on avance, lorsque l’on cherche à imposer sa propre vision de la stabilité ou toute autre supercherie de cette envergure. Donc même lorsque je vous propose de comprendre notre monde, ce n’est pas pour entrer dans un long monologue, vous exposant, tour à tour, les tenants et les aboutissants, mais bien pour vous livrer une vision somme toute personnelle.

Sous ce prétexte fallacieux qu’est l’Avantage de l’Âge, je profite donc de me suivre mais aussi de me rejoindre. Ce n’est pas par hasard, que je vous ai consacré une partie qui vous est réservée. Exprimez-vous et prenez la parole dans Tribunes Libres et adressez-moi vos contributions. Dans tous les cas je vous répondrai. Ici, c’est plus pour vous faire part de coups de cœur, qui échappe à l’univers littéraire, qui reste un de mes plaisirs principaux. (Retrouvez mes critiques de livres dans une autre rubrique). Alors place à ces plaisirs du quotidien, et n’hésitez pas à partager les vôtres (eric@avantage-de-age.fr)