John Grisham, un auteur que l’on ne peut ignorer ni oublier !

Le dernier roman de John Grisham : Les oubliés

John Grisham fait partie de ces auteurs qui ont marqué toute une génération, notamment à travers l’adaptation de leurs œuvres au cinéma. Certains livres sont lancés à grand renfort de coup de publicité, alors quand le maitre du suspense publie son dernier roman, naturellement personne ne peut passer à côté. Et en ce début d’année 2021, il eut été difficile de ne pas être alléché par la publication de cette aventure judiciaire.

Eric. 15 mai 2021.

Les Oubliés. (2019) John Grisham traduit  par Defert Dominique

Paris. 2021. JC Lattès. 413 p.

John Grisham Les oubliés
John Grisham Les oubliés

Présentation de l’éditeur du dernier roman de John Grisham

À Seabrook, petite ville de Floride, le jeune avocat Keith Russo est tué à coups de fusil alors qu’il travaille un soir dans son bureau. L’assassin n’a laissé aucun indice. Aucun témoin, aucun mobile. Mais la police trouve bientôt un suspect, Quincy Miller, un homme noir et ancien client de Russo.

Quincy est jugé et condamné à une peine de réclusion à perpétuité. Pendant vingt-deux ans, il se morfond en prison et ne cesse de clamer son innocence. Il n’a pas d’avocat, personne pour le défendre. De désespoir, il écrit une lettre aux Anges Gardiens, une fondation où travaille Cullen Post, avocat et ancien pasteur de l’Église épiscopale.

Les Anges Gardiens n’acceptent que très peu d’affaires. Post sillonne le pays pour tenter de réparer les erreurs judiciaires et sauver des innocents. Le cas de Quincy Miller, toutefois, représente un défi d’une tout autre nature. Des gens puissants, violents et sans pitié ont assassiné Keith Russo, et ils ne veulent pas voir Quincy Miller disculpé.

Ils ont tué un avocat il y a vingt-deux ans, ils en tueront un deuxième sans hésitation.

Pour celles et ceux, qui ne connaissent pas encore John Grisham, je vous invite à consulter son propre site Internet.

John Grisham, Les oubliés : Mon avis (Mai 2021) 

Revenir sur les erreurs judiciaires, voilà en soi une idée passionnante pour nous maintenir en haleine, alors lorsque le maitre du thriller judiciaire, John Grisham, s’y colle, cela nous donne un petit bijou. Avec les Oubliés, l’auteur américain nous entraine à la découverte d’un univers, qu’il connait parfaitement puisqu’il en a été un des acteurs pendant de nombreuses années. C’est donc le récit d’un avocat torturé, que les errements du système judiciaire ont poussé à suivre une formation de …pasteur. Et tout naturellement, il dévoue sa vie à s’occuper de ces hommes noirs (le plus souvent) attendant dans le couloir de la mort, que la justice humaine exerce sa besogne. En quelques mots, l’intrigue est facilement compréhensible, mais les rebondissements sont multiples et bien amenés, alors que le cheminement des Anges Gardiens est tortueux, nous révélant au passage de bien sordides histoires.

Point de rédemption pour la Justice des Hommes, allez savoir. Car après avoir lu ce dernier opus de John Grisham, on ne peut que s’interroger et méditer. Truffé d’anecdotes sur le système judiciaire (mais pas uniquement), le récit est concis sans se priver d’errements dans la vie quotidienne des repris de justice, en l’occurrence Quincy Miller. Un véritable coup de cœur donc qui m’a poussé à une résolution : lire les romans de J.G., que je n’ai pas encore dévorés (et il y en a pas mal quand même).

Et vous, John Grisham, vous l’avez lu ou vous le connaissez par ses adaptations cinématographiques ? Avouez ? … 😊 Et Les Oubliés ?

Restons en contact

Une réflexion sur « John Grisham, un auteur que l’on ne peut ignorer ni oublier ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *