Kevin Spacey, plus grand que House Of Cards ?   

Le couple présidentiel dans House of Cards

Les amateurs de la célèbre série américaine House of Cards ont pu s’attrister de voir Franck disparaitre au profit de Claire. Et pourtant, Kevin Spacey a révélé son immense talent avant de subir ce qu’il a brillamment dénoncé au cours de cette série culte : bassesse et trahison.

Eric, 20 décembre 2018.

 

C’est en 2013, que David Fincher, celui qui nous a subjugué avec Seven ou encore Fight Club, initie une petite révolution sur Netflix en nous proposant une nouvelle série : House of Cards. Révolutionnaire certainement mais peut-être pas sur le plan du scénario, qui se borne à un véritable thriller politique. Les coulisses de la Maison Blanche (et croyez-moi c’est un peu plus que les coulisses) est un thème qui été mainte fois exploité au cinéma comme à la télévision, mais peut-être jamais avec autant de cynisme et (malheureusement) de réalité. D’emblée, on connait les héros de cette série appelée à devenir un best-seller de la chaine américaine : Kevin Spacey interprète avec brio Franck Underwood, mais on sent, dès les premières minutes du premier épisode, que sa moitié, Claire Underwood, interprétée magistralement par Robin Wright n’est pas là pour faire de la figuration.

House of Cards : Quand le président des Etats Unis se passionne pour House of Cards
Quand le président des Etats Unis se passionne pour House of Cards

Révolutionnaire, car Franck Underwood, à travers son compte Twitter, créé une relation avec les spectateurs mais aussi avec les hommes politiques de premier plan. Une série, House of Cards, qui influençait (ou terrifiait) l’univers politique américain.

Kevin Spacey, un rôle pour consacrer l’acteur et le sacrifier sur l’autel de la ….politique

 

Si Kevin Spacey et Robin Wright concentrent toutes les attentions au cours des premières saisons, les seconds couteaux sont remarquables par leur talent. Mais House Of Cards n’est-il pas une révolution, quand Franck (on pénètre tellement son intimité qu’on croit le connaître) oublie qu’il est un acteur et qu’il se transforme en ami. Se tournant vers la caméra, il nous surprend à nous interpeller à s’adresser directement à nous sans aucun filtre. Je vous l’accorde, ce n’est pas du « jamais vu » mais quand même, on aimait ce genre d’aparté, qui nous donnait l’impression d’avoir un statut privilégié. En s’adressant ainsi à la caméra, il nous invite à aller plus en avant dans cette horreur qu’est la politique américaine et il nous le confie.

House of Cards, une série innovante ?
« Pour ceux d’entre nous qui gravitent au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut pas y avoir de pitié. Que la boucherie commence »

f

Est-ce besoin de préciser à ce stade, que j’ai adoré les premières saisons de House Of Cards ? Je ne le crois pas … :). Les personnages sont machiavéliques, et on se plait à croire n’être pas loin des secrets de la politique de Washington. Je dois bien avouer, que cela peut faire froid dans le dos, et que la présence de Donald Trump au bureau ovale se révèle encore bien plus flippante.

Dans le genre bassesse et mesquinerie, Claire ne manque pas non plus d’aplomb, répondant à son tendre et cher. Son détachement (apparent ??), sa froideur (bien réelle ??), son mépris (affiché seulement ??), tout concourt à se fasciner pour cette femme, dont l’élégance n’est plus à démontrer à la ville comme à l’écran.

Robin Wright dans House of Cards
Robin Wright, sortir de l’ombre de Kevin Spacey

Je ne vais pas vous relater le récit des 5 premières saisons d’House Of Cards, mais toujours est-il qu’à la fin de cette 5ème saison, on sent qu’une bataille de pouvoir est lancé, et qu’entre Claire et Franck, il va falloir choisir. C’est en pleine période #Metoo que les premières accusations d’agressions sexuelles se font jour contre Kevin Spacey. La chaine vidéo Netflix annonce rapidement suspendre l’acteur vedette de la série, puis devant la multiplication des plaintes, celui qui interprétait avec brio Franck Underwood est définitivement viré. House Of Cards sera donc une série inachevée, sauf si les scénaristes réécrivent entièrement la saison 6….. C’est ce qui sera fait bien évidemment, en propulsant Robin Wright dans le bureau ovale, et tuant le père. Depuis, Kevin Spacey semble bien être un homme que l’on a poussé à la retraite définitive.

Certes, après avoir vu la saison 6 (et est-ce bien utile qu’elle met un terme à cette série culte) je ne peux qu’approuver que Robin Wright soit une très grande actrice, mais qu’à titre personnel, elle ne me fait pas oublier le génialissime Kevin Spacey.  Le voilà donc confronté à ce qu’il a brillé à souligner pendant ces 5 saisons. Il n’a pas du être surpris en lisant les propos de sa très chère épouse (à l’écran seulement) puisque Robin Wright s’est très vite protégée en déclarant :

« Kevin et moi on se connaissait entre le moment où on disait ‘action’ et celui où on disait ‘coupez’ et pendant l’installation des scènes, quand on rigolait. (…). Je ne connaissais pas vraiment l’homme. Je connaissais l’incroyable artiste qu’il est. »

Le couple présidentiel dans House of Cards
Quand l’unité de façade vole en morceaux. House Of Cards une réalité bien cruelle

C’est donc ainsi que se termine une série, que j’ai mis du temps à découvrir, mais que j’ai littéralement adoré (y compris la 6ème et ultime saison). En revanche, ne comptez pas sur moi, pour respecter le politiquement correct, en félicitant Netflix d’avoir écarté Kevin Spacey. Il a commis des agressions sexuelles, alors il sera jugé pour cela, et que les producteurs décident de ne pas l’embaucher pour leur future production je le comprends aisément. Mais l’exclure d’une série, qu’il a porté pendant 5 saisons consécutives, je ne comprends pas. Il est coupable, et c’est une évidence, mais cela ne lui retire pas le génie qu’il portait (et qu’il ne portera plus malheureusement). Car je le maintiens, Kevin Spacey est un grand acteur, et de Seven à K-Pax (j’ai particulièrement apprécié son interprétation de Prot) il a brillé jusqu’à s’en bruler les ailes…..

Il est quand même étonnant, que Netflix n’ait été au courant de rien avant même que les accusations ne soient rendues publiques, à moins que la société ait fait la sourde oreille. Ce qui au final illustre bien le propos de House Of Cards.

 

Et vous, qu’avez-vous pensé de House of Cards ? et de l’écartement de Kevin Spacey ?

Restons en contact

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.