La Chine et Carrefour, fin d’une histoire

Il aura fallu attendre ce dimanche 23 juin (mais on pouvait s’en douter) pour voir Carrefour officialiser sa décision de quitter la …Chine. Le groupe français a annoncé cédé 80 % de ses filiales en Chine à Suning.com , un groupe chinois. Le géant français de la distribution avait débarqué en Chine en 1995 et compte à ce jour 210 hypermarchés et 24 magasins de proximité pour un CA de 3.6 milliards d’euros.

En décidant de revendre sa branche chinoise, Carrefour s’efforce cependant de conserver 20 % de la nouvelle entité. Les grandes manœuvres chez Carrefour ont donc commencé, et on peut s’interroger sur leur poursuite. En France ?

Restons en contact