Le livre de poche, vous en êtes fou ou vous l’évitez ?

 

Celles et ceux, qui me lisent régulièrement, savent à quel point la lecture et les livres en général me passionnent. Je profite donc de cette tribune pour demander votre avis sur un sujet qui me passionne : le livre de poche. Ce dernier a été créé en 1953 et en un demi-siècle, il est devenu une véritable institution, qui a permis de sauver le livre en partie. Souvenez-vous (mais si vous n’êtes pas concerné par l’avantage de l’âge… 😊 vous ne pouvez pas vous en rendre compte), par le passé, les auteurs rechignaient à être publiés en livre de poche qui était décrié. On était loin de la Pléiade.

Pendant longtemps, le livre de poche a eu mauvaise presse, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Un livre sur deux est vendu en livre de poche aujourd’hui. Et en 2018, 6 des 10 titres les plus vendus l’ont été au format livre de poche. Il suffit de regarder comment les grandes maisons d’édition ont toutes créé un service spécial Livre de Poche, qui concentre les efforts de ces éditeurs.

Personnellement, même si je n’ai rien contre le livre de poche, et que j’en achète de temps en temps, je dois bien avouer que ce n’est jamais ma première intention. Car si j’aime lire, j’aime aussi (et même autant) l’objet Livre.

Et vous, le livre de poche, vous êtes accros ou pas ? Dites-nous tout ? (eric@avantage-de-age.fr)

Restons en contact