L’égalité Homme Femme, une dérive condamnable ?

Que ne lit-on pas actuellement sur l’égalité homme femme ? Combattre les inégalités, dénoncer le harcèlement, condamner le sexisme et les discriminations en tout genre, promouvoir les femmes, …L’équilibre entre les sexes est devenu plus qu’une règle, mais un véritable axiome. L’égalité des Femmes (par rapport aux Hommes s’entend) n’a que faire de l’instauration d’un congé paternité et la lutte contre les discriminations ne doit pas se restreindre au seul plan professionnel ou privé. On peut comprendre les volontés de résorber les écarts en affichant l’ambition de faire avancer l’égalité ou encore de s’attaquer (franchement et totalement) aux violences faites aux femmes mais ne va-t-on pas trop loin ?

Harcèlement sexuel et égalité homme femme, quand le mouvement Metoo mélange tout

Depuis l’affaire Weinstein, en octobre 2017, le mouvement Metoo a pris une ampleur inconcevable, puisqu’on va bien au-delà de la simple parité Hommes et femmes. Toutes les Inégalités hommes femmes sont devenues des combats et nous sommes bien loin des luttes contre les discriminations et les agressions sexistes. La féminisation des noms de métiers ne peut pas être assimilée à une lutte contre les discriminations, et pourtant savoir si une écrivaine peut aussi être une auteure, à moins qu’il ne faille écrire le point médian réclamé à cor et à cri par certain.e.s. Cette féminisation des mots  m’avait déjà fait réagir il y a plusieurs mois et je ne comprends toujours pas le rapport avec le combat plus légitime (à mes yeux)       pour supprimer l’ Écart de rémunération  entre les Hommes et les Femmes.

Aujourd’hui, un regard appuyé à une femme séduisante, et immédiatement la sonnette « Droits des Femmes » se met à retentir. Je n’ose même pas parler des relations sexuelles, de peur d’être pris pour cible par le féminisme (avec un petit f, mais vous l’aurez remarqué). Les deux sexes sont différents, et ce n’est en rien un jugement ou un coup de canif porté à la sacrosainte égalité hommes femmes. Les hormones des mâles diffèrent de celles du sexe opposé (je ne vous dis pas, mais sans penser à mal j’allais écrire femel….), et ce constat n’a rien de subjectif. Quand je me laisse aller à publier des articles érotiques, relevant de mes envies ou de mes fantasmes, je ne manque pas de respect aux femmes bien au contraire. Et pourtant, cela relèverait pour certains d’une forme de discrimination ou tout du moins d’une attaque en règle contre la féminisation que l’on veut nous imposer à marche forcée.

Une fois encore, poussée par les réseaux sociaux mais aussi par l’existence bien réelle cette fois-ci de scandales connus depuis longtemps (écarts de rémunération, congé maternité, stéréotypes, Harcèlement sexuel, déroulement de carrière, Entrepreneuriat, violences conjugales, inégalités salariales,  …), l’opinion publique s’est emballée, et la politique d’égalité homme femme souhaitée est devenue une véritable dictature, même si on commence à en sortir.

A mon sens, imposer l’égalité ce n’est pas respecter les femmes. Le sexisme ne se mesure pas à l’égalité réelle mais bien au ressenti et aux opinions de chacun. Tout est une question de point de vue, et je sais par avance, que je ne vais pas me faire que des ami.e.s … 😊 en consacrant un billet à cette question prônant l’égalité des genres.

En revanche, je suis impatient de lire vos propres commentaires et avis sur le sujet alors à vos claviers mes ami.e.s … 😊 (eric@avantage-de-age.fr )

Restons en contact
error