Les livres, une passion dévorante à partager et pourtant !

(17/03/2019) Quelques jours après le Salon du Livre de Paris, je reviens avec plaisir sur cet objet culte, selon moi, qui reste un des socles inébranlables de mon existence. Vivre sans les livres, mission impossible !

Salon du Livre ou Livre Paris, l’événement majeur en France

 

C’est devenu un rendez-vous incontournable pour les libraires, les lecteurs, les éditeurs et tous les passionnés de livre depuis 1981. Chaque année, le Salon du Livre, renommé depuis Livre Paris, attire des milliers de visiteurs venus célébrés cet objet culte. Vous devinez aisément, que je fais partie du lot de ces passionnés, et que je ne reste pas insensible à cet événement majeur, qui, je l’avoue sans honte, me fait plus plaisir que le plus célèbre Salon de l’Agriculture.

Je ne peux pas vous parler de toutes les découvertes de cette édition 2019, et je vais donc me contenter de quelques généralités sur ce marché du livre, qui a bien changé depuis qu’Internet est devenu notre compagnon du quotidien. (Cela ne doit pas vous empêcher de partager vos propres coups de cœur ou coups de gueule en matière de livres et de littérature en général, comme je le fais moi-même en vous faisant partager mes dernières lectures).

Les livres, une passion qui s’émousse année après année

Et en matière de livres, une étude de Gfk peut faire froid dans le dos. En effet, l’Institut nous apprend qu’en 2018, la vente de livres a encore reculé de 0.9 % et qu’en France, le marché du livres pèse désormais 3.94 milliards d’euros. Mais en la matière, les chiffres ne veulent pas dire grand-chose. Il suffit de constater que les casiers d’échanges et de prêt de livres entre particuliers se multiplient partout en France. En revanche, il suffit aussi d’ouvrir les yeux pour constater que les Françaises et les Français ont perdu l’amour ou même la passion des livres, et c’est peu de le dire. Pourtant, les livres continuent de fasciner, puisque nous aimons tous en offrir à celles et ceux qu’on aime …. Pour preuve, le mois de décembre représente à lui seul 17 % du marché du livre, ce qui veut dire qu’ils sont nombreux les livres à venir décorer le pied du sapin. Sont-ils lus ou revendus aussitôt ? C’est une autre question.

Le changement d’approche et de considération vis-à-vis des livres en général

 

Présentée comme une encyclopédie universelle, la Toile a changé nos habitudes et notre comportement. Désormais, les livres ne sont plus les sources du savoir, auxquelles on se référait autrefois. Il suffit de prendre conscience du détail de l’étude pour le comprendre. Si le marché ne s’effondre pas littéralement, c’est grâce au succès d’une nouvelle tendance : les BD et notamment les mangas. Et cette mode a le vent en poupe, puisque les ventes se sont envolées de plus de 11 % en un an, ce qui permet de masquer une situation bien plus délicate pour certains secteurs mais aussi certaines maisons d’édition.

Enfin, impossible de parler de livres sans évoquer ma passion dévorante pour eux. Ils m’accompagnent depuis ma plus tendre enfance, et je ne sais plus si j’ai déjà passé une seule journée sans feuilleter un livre …. Ils font partie de mon quotidien, et je ne pourrai pas m’en passer. C’est une vérité inébranlable qui me rassure quelque part, alors je n’essaie pas de lutter …

Et vous, les livres, une grande passion ou un intérêt modéré ?

Restons en contact