L’imbécilité humaine, une ressource (réellement) inépuisable

Imbécilité humaine

Depuis plusieurs mois maintenant, je dénonce fréquemment notre monde, qui plus que jamais marche sur la tête. Et ces derniers jours, la folie semble se généraliser dans l’indifférence générale.

Eric 26 mai 2022.

Comment ne pas perdre la tête face à une actualité devenue folle ? Je désespère un peu plus chaque jour, m’interrogeant non pas sur l’utilité mais uniquement sur la pertinence de la revue de presse, à laquelle je me contrains quotidiennement. Je ne m’étends pas plus sur la guerre en Ukraine, qui termine de précipiter notre Europe chérie vers le chaos, et qui semble occulter tous les autres conflits qui font rage dans le monde. Je ne m’effraie pas en écoutant (avec effarement en consternation) le discours anxiogène de certains quant à la variole du singe. Veulent-ils nous replonger dans un état de peur similaire à celle du Covid-19 ? En revanche, je me questionne. Pourquoi ne parle-t-on pas plus des micro-organismes, inconnus des scientifiques, enfermés dans les glaces des Alpes Suisses notamment ? Je parle des Alpes Suisses, car les scientifiques les ont pleinement étudiées pour identifier un millier de ces micro-organismes. Un millier de bactéries et autres germes appelés à se libérer prochainement dans les eaux de la fonte des glaciers, réchauffement climatique oblige. Celles et ceux, qui me connaissent, savent à quel point je m’écarte de toute théorie complotiste ou de tout pessimisme macabre, mais quand même n’est-ce pas un sujet qui mériterait d’être débattu. (Je vous invite, pour celles et ceux, qui veulent s’en faire une idée plus précise à lire cet article)

Un monde sans boussole et …. Sans pantalon

 

Aujourd’hui donc, le monde marche sur la tête, et le plus affolant dans l’histoire reste, à mes yeux, l’aveuglement ou l’inconscience de mes contemporains. Je ne m’offusque même plus que le rapport d’Oxfam soulignant que la crise sanitaire est à l’origine d’une crise économique majeure, alors qu’elle a aussi permis à certains de s’enrichir considérablement. On peut ne pas y prêter d’importance, sans pour autant accorder à Oxfam le crédit qu’il mérite. On compte 573 milliardaires de plus qu’en 2020, date du début de la pandémie (Oui, aujourd’hui, la planète Terre abrite 2688 milliardaires).

En 2022, 2688 milliardaires et 280 millions de personnes menacés d’extrême productivité

Et que dire de ces scandales sexuels qui défraient la chronique ? Jacques Bouthier, un dirigeant respecté, arrêté pour trafic d’êtres humains. Comment appeler ça différemment quand on retient des années durant une jeune femme mineure ? Notre nouveau   ministre des Solidarités, de l’Autonomie et du Handicap accusé d’agressions sexuelles et de viols. Avec une levée de boucliers, opposant droit à la présomption d’innocence et principe de précaution. Et des témoignages nous détaillant comment les handicaps de notre ministre rend déplacée une telle suspicion. Nous n’en sortirons donc jamais de ces horreurs, et le mouvement #meetoo est-il appelé à durer indéfiniment …. Des situations que l’on ne conçoit pas, et pourtant….

Je vous dis nous marchons sur la tête. D’autant plus que durant ce temps-là, un gamin américain tue 19 enfants …. L’avantage de l’âge ou plutôt un supplice, tant chaque journée qui passe recèle ces horreurs innommables. Décidément, la lecture des journaux devient une bien triste occupation ….

 

Restons en contact

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.