Mathieu Lecerf révèle notre part du démon

Mathieu Lecerf La part du démon

A l’heure où la rentrée littéraire va tout balayer sur son passage, j’ai pris plaisir à dévorer ce roman d’une nouvelle voix du polar français. Certes, j’étais en vacances en bord de mer, mais quand même voilà un véritable coup de cœur, que j’ai avalé en quelques jours ….

Eric. 02/09/2021

Certes, tout était réuni pour que j’apprécie ce livre, acheté sur un coup de cœur (comme bien souvent). La plage, le soleil, le repos, …. Mais rendons à César, ….et je romps le suspens, car comme vous l’avez compris, j’ai littéralement adoré ce roman qui revisite le traditionnel polar…avec quelques bémols néanmoins.

 

La part du démon. Le pire sommeille en chacun de nous. LECERF, Mathieu

Paris. Robert Laffont. Collection La Bête Noire. 416 p.

Présentation de l’éditeur du roman de LECERF Mathieu :

Certaines pulsions sont irrépressibles.

Une religieuse sauvagement assassinée et mutilée, à Paris, ça n’arrive jamais. Pourtant, c’est la première affaire du lieutenant Esperanza Doloria à son arrivée au 36, rue du Bastion.

Au couvent où enquêtent Esperanza et le capitaine Manuel de Almeida, la religieuse est décrite comme un ange. Et qui voudrait tuer un ange ? Mais un mystère plane autour d’elle. À l’orphelinat où elle enseignait, les enfants semblent terrorisés… Certains prétendent même subir de terrifiantes expériences médicales. Disent-ils la vérité ou sont-ils manipulés ?

Esperanza se jette corps et âme dans cette enquête. Manuel, lui, est persuadé que seuls le sang-froid et la raison permettront de la résoudre. Se trompe-t-il ? Le grand patron de la brigade criminelle en est convaincu. Et bientôt Esperanza se retrouvera seule face à un complot démoniaque que le diable lui-même renierait…

Laissez-vous surprendre par Mathieu Lecerf la nouvelle voix du polar français.

Lauréat du « Prix Bête Noire des Libraires » 2021.

Mon avis sur ce roman de LECERF Mathieu (Août 2021)

Quelle surprise et quel bonheur de ne pas commencer un polar par un prologue, devenu bien souvent un prétexte à compliquer un récit … Quelques lignes de préliminaires pour nous prévenir de l’arrivée de la jeune lieutenant Esperanza Doloria …Immédiatement commence alors la première partie du roman, portant le nom de cette jeune femme, que l’on va apprendre à connaître. Les deux autres parties étant consacrés aux deux autres héros du récit de Mathieu Lecerf.

Esperanza, Cristian et Manny nous accompagnent donc, chacun à leur façon, et cette façon d’aborder le récit peut apparaitre comme désarçonnant, mais parfaitement adaptée ici. Entre les meurtres de chauffeurs de taxis parisiens et l’assassinat dieux d’une jeune religieuse, la brigade criminelle ne chôme pas. Et Mathieu Lecerf non plus. Son écriture est fluide et précise, avec un art du détail quand il s’agit de se représenter les scènes. Peu à peu, la psychologie (complexe) des protagonistes se fait jour, et les rebondissements, qui ne marquent pas chaque changement de chapitre (et cela fait du bien), fort à propos.

Fidèle à mon habitude, je ne vous dévoilerai rien de l’intrigue et encore moins de son dénouement, mais serai heureux d’échanger en privé sur votre propre ressenti à ce sujet. Vous l’avez compris, j’ai littéralement craqué pour cet auteur, qui rejoint ma liste d’écrivains à suivre, et je me désole alors de cette liste de lecture, qui ne cesse de grandir. On s’impatiente tout au long du roman de connaître le dénouement (j’avoue que certains raccourcis (mineurs) m’ont heurté) et on se désole en refermant le livre, car nous ne retrouverons plus Doloria Esperanza, Christian ou Manny, même si l’auteur ne laisse pas planer le doute, en nous annonçant leur prochain retour …j’ai hâte.

En surfant sur Facebook, j’ai trouvé la playlist du roman par Mathieu Lecerf himself

Et vous, avez-vous lu ce polar de LECERF Mathieu ? Et qu’en avez-vous pensé surtout ?

Restons en contact

Une réflexion sur « Mathieu Lecerf révèle notre part du démon »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.