Quand Donato Carrisi veut défendre Cupidon

L’auteur Donato Carrisi, connu dans le monde entier pour son roman Le Chuchoteur, nous revient avec une bien belle histoire dans la ville éternelle.

 

Malefico (2014) CARRISI Donato trad. par Anaïs Bouteille-Bokobza

Paris. 2015. Editions Calmann-Lévy. 442 p.

 

Présentation de l’éditeur pour le roman Malefico de Donato CARRISI

Marcus est un pénitencier. Un prêtre capable de déceler le mal enfoui en nous. Mais il ne peut pas toujours lui faire barrage. Sandra est enquêtrice photo pour la police. Elle photographie les scènes de crime. Et ferme parfois les yeux. Face à la psychose qui s’empare de Rome ils vont unir leurs talents pour traquer un monstre. Ses victimes : des couples. Une balle dans la nuque pour lui. Une longue séance de torture pour elle.

 

Quel et l’être maléfique qui ne tue que des jeunes amoureux ?

 

Mon avis pour le roman de Donato CARRISI (février 2016) :

 

Cela faisait longtemps, que je ne m’étais pas laissé entraîné par un roman ésotérique. Tout y est, et l’auteur, malgré son jeune âge, réussit parfaitement à maitriser les intrigues multiples, qui s’enchevêtrent. Certes le monstre de Rome est omniprésent, et Marcus et Sandra nous entrainent à sa poursuite dans une enquête peu conventionnelle. Mais Marcus est aussi à la recherche de sa propre histoire, et accessoirement de l’identité de ses commanditaires…

Bref, de multiples cheminements, qui se croisent et se recroisent pour au bout du compte ne jamais se rejoindre. Car si l’auteur est déjà doué pour son style direct, il l’est aussi par ses revirements et ses « imprévisibles ».

Un pur bonheur donc, que je vous conseille vivement et sans aucune retenue. On se souviendra aussi que Donato Carrisi est l’auteur du « Chuchoteur », ce grand Mal qui s’insinue au plus profond de nous pour nous pousser au pire.

Restons en contact
error