Un thriller prometteur et décevant signé McKinty, Adrian

McKinty, voilà un nom que je ne connaissais pas il y a quelques semaines encore. Parfois, le hasard fait bien les choses, parfois non. Ainsi, depuis le début du confinement, j’ai dû acheter plusieurs livres en supermarché achats que je n’ai guère l’habitude de faire par ce canal. Mais, les librairies indépendantes étant à l’arrêt, je me suis donc résolu à choisir un livre presque par hasard (il faut dire, que la dernière fois que je me suis laissé aller à cet exercice, cela m’avait plutôt bien réussi).

(La) Chaine 2019. McKinty Adrian. Traduit par Pierre Reignier

Paris. 2020. Mazarine.

La Chaine, un polar décevant à mes yeux signé Adrian McKinty
La Chaine, un polar décevant à mes yeux signé Adrian McKinty

Présentation de l’éditeur pour ce thriller d’Adrian McKinty

VICTIMES.  SURVIVANTS. RAVISSEURS. CRIMINELS. VOUS SEREZ TOUT CELA À LA FOIS.

Le téléphone sonne. Un inconnu a  kidnappé votre enfant. Pour qu’il soit libéré, vous devez enlever l’enfant de quelqu’un d’autre. Votre enfant sera relâché quand les parents de votre victime auront à leur tour enlevé un enfant. Si un chaînon manque : votre enfant sera tué. VOUS FAITES DÉSORMAIS PARTIE DE LA CHAINE. VOUS N’ÊTES PAS LES PREMIERS. VOUS NE SEREZ CERTAINEMENT PAS LES DERNIERS.

« C’est rien de moins que Les Dents de la mer pour les parents. » Don Winslow

Mon avis (Avril 2020) sur le thriller d’Adrian McKinty

Qu’on aime ou pas le style, on ne peut pas reprocher à l’auteur de perdre du temps. Dès la première page, on est dans cette ambiance angoissante et stressante, et cela n’arrête pas jusqu’à la dernière ligne. Cela va trop vite pour que les personnages soient suffisamment travaillés, creusés. Alors Rachel, Pete, Marty, Ginger, … on a le droit à tous les stéréotypes.

Je ne vais pas contester tout talent à l’auteur, mais je ne vais pas le louer non plus. C’est bien écrit, mais trop prévisible et trop peu creusé pour nous faire plonger dans l’esprit de ces héros…Que dire de la vie amoureuse de notre héroïne et je ne vais rien révéler mais j’ai trouvé l’ensemble pathétique. Bien sûr, l’histoire va à 100 à l’heure, et si vous cherchez une lecture sans prise de tête pourquoi pas. Personnellement, je vous conseille de passer votre chemin. C’est dommage, car cette idée avait tout pour plaire. Le destin, la destinée, le hasard, …. Tout était là pour interroger et on sent que l’auteur tente quelques excursions du côté de cette interrogation de la société, notamment, quand il écrit :

George Orwell se trompait pense-t-elle. Dans le futur, ce ne sera pas l’Etat qui aura l’œil sur chaque individu avec de gros systèmes de surveillance. Les gens se chargeront de ça eux-mêmes. (…). Nous sommes notre propre police politique.

 

Est-ce lui, qui a choisi la facilité ou la commande qui était trop pressante ? Toujours est-il que le résultat est décevant à mes yeux, peut-être aurait-il dû alors se concentrer sur un scénario .. ,car une chose est sure, la Chaine deviendra un film ou une série télé, cela ne fait aucun doute…

 

Et vous, tenté par l’expérience ou pas ? l’idée de cette chaine, laissant une liberté totale au hasard, vous séduit-elle en soi ?

Restons en contact