Une belle surprise avec ce thriller d’Holly Seddon : Ne ferme pas les yeux

 

C’est le premier livre d’Holly Seddon que j’ai dévoré en ce début 2019, et franchement je crois fermement que ce ne sera pas le dernier.

Ne Ferme pas les yeux. 2017. Seddon Holly, traduit par Ariane Maksioutine

Paris. City Editions. Thriller. 348 p.

Ne ferme pas les yeux d' Holly Seddon
Ne ferme pas les yeux d’ Holly Seddon

Présentation de l’éditeur du thriller d’Holly Seddon :

 

Une maison modeste dans une banlieue de Manchester. Aucun signe de vie derrière les fenêtres poussiéreuses. Pourtant, c’est bien là que vit Robin, recluse, occupant ses journées à faire du sport jusqu’à épuisement et à maltraiter son corps avec des exercices punitifs.

La jeune femme est encore hantée par son enfance brisée, quand sa famille s’est disloquée et où on l’a arrachée de force à sa sœur jumelle. Des années plus tard, Robin n’a toujours pas surmonté cette séparation et elle n’a plus aucun lien social.

Alors, pour s’occuper, elle observe les voisins d’en face. Au moins, il s’agit d’une famille unie et heureuse. En tout cas, c’est ce qu’elle croit jusqu’au jour où elle voit les drames de son enfance se reproduire sous ses yeux. Elle pourrait faire quelque chose si elle n’était pas tétanisée par la peur d’un danger qu’elle sent de plus en plus proche… Paranoïaque et envoûtant : un grand thriller psychologique.

 

Mon avis sur le dernier roman d’Holly Seddon Ne Ferme pas les yeux

 

Autant ne pas faire durer le suspens plus longtemps, je suis tombé sous le charme de ce thriller hors norme. N’attendez pas ici des meurtres à chaque chapitre, ni même un renversement de situation à chaque nouvelle page. L’auteur nous invite à revivre la vie de deux jumelles, que le sort n’a décidément pas gâté. Robin, la rebelle et Sarah, la douce. Tout cela n’est qu’apparence et faux-semblants.

A l’instar des romans historiques, Holly Seddon a eu la brillante idée d’alterner le point de vue du récit. Tantôt Sarah, et tantôt Robin, et pourtant on aurait pu croire que deux jumelles se ressemblaient, ressentaient la même chose… Vous n’aurez pu la même opinion après la lecture de ce texte à l’écriture ciselée (un grand coup de chapeau en passant à la traductrice, car on ne perd rien de la puissance du livre, que je n’ai pas lu en anglais cependant). Ajoutez à cela des changements d’époque, avec un calendrier inversé. Plus les pages défilent, et plus les épisodes se concentrent et donc se rapprochent. Et voilà le secret d’un thriller palpitant, que vous ne pouvez pas lâcher.

Et pourtant, les premières pages ne sont pas emballantes, et je me suis forcé à continuer, et je peux vous dire que je ne le regrette pas. Holly Seddon a le talent de nous amen er sur des pentes bien glissantes, en évoquant des thèmes qui nous sont chers. Une évocation par petite touche… La dislocation d’un couple, le voyeurisme, le viol, l’inceste, ….

L’écriture est directe, sans trop de fioriture (attention, un petit peu quand même mais tout en charme et en délicatesse). C’est un excellent roman, qui m’a fait passer une excellente semaine. J’attendais, le soir venu, pour avancer quelque peu dans ma connaissance de Robin et Sarah, et à chaque page, j’imaginais des scénarios différents …Un pari réussi, et je note quelque part l’idée de lire les précédents ouvrages de cet auteur que j’inscris bien volontiers sur la liste de ceux à suivre.

Et vous, Holly Seddon, vous avez déjà lu ? Partagez vos sentiments et votre ressenti.

 

 

Restons en contact